Sports


“Les Pleurs du Mâle” recueil de poésie-slam d’Aimé NOUMA

“Dans ce quartier de mon temps ,
aurait pu dire la môme Piaf en souriant,
il n’y avait pas autant
de gueules de métèques ni de juifs errants.
il y avait bien quelques soldats du Bat’d'AF’
Bâfreurs de riz pilaf et affreux boit-sans-soif…”
extrait de “Place Edith Piaf”

“Car elle ne sait plus qu’abdiquer et se rendre,
qu’être violentée pour comprendre,
que se fixer pour se détendre,
que s’étendre pour ne pas s’entendre,
car elle ne reconnaît plus ,ni honneur ni vertu à défendre”
Extrait” Onze heures du soir gare St Lazare”

“J”ai toute la panoplie du buteur:
tête, gauche, droit comme dans du beurre,
à domicile comme à l’extérieur
tous les dimanches ,je relève les compteurs.”
Extrait”La panoplie du buteur”

“Le pitch ,
c’est qu’on n’avait pas de cash, pas d’artiche!
mais on avait la tchatche et le speech
pour aller chiner sans chichi chez les riches !”
Extrait “Mitch Parish”

“Je ne doutais pas une seconde du côté glamour
de notre histoire,
car temps minuté, elle était toujours à la bourre,
en retard ,à nos rencards
et quand je l’ai vu débarquer comme une fleur
au Bazar
l’air très remontée mais à l’heure
je lui ai dit rigolard: ”
Extrait” Laure loge dans le quartier de l’Horloge”
“Après ces deux nouvelles cuisantes désillusions
tu as du faire face à une peu reluisante situation:
tes rues , tes bancs d’école
se coloraient de rires d’enfants noirs, Créoles,
Pieds-Noirs,Espagnols,Italiens,
Lusitaniens,Malgaches,Vietnamiens…
et toute la gouache d’Algériens….”
Extrait”Marianne change de disque”

“Avec Aboubacar,qui pourtant sortait du placard,
après un coup de trafalgar,on a fait la bagarre
quand Abou me dit en sortant un pétard:
“Aboules ma part et aussi aboules ta part !”
Vlan! Coup de poignard ! C’est ti-par!
un mort sur le boulevard de Bès-bar !”
“extrait “Le Big Boss de Barbès”